PHARMACIE DU GARROS

Pharmacie de garde

Pour trouver la Pharmacie de garde la plus proche de chez vous,

COMPOSEZ LE 32.37 (Service Résogarde)

0.35€/min - 7j/24h

N° de téléphone utiles

  • 15

    SAMU

  • 17

    Police

  • 18

    Pompiers

  • 112

    Urgences

  • 115

    SAMU

  • 119

    Enfance
    en danger

Actualités

Retrouvez ici toutes les actualités de la PHARMACIE DU GARROS.

  • Les Huiles Essentielles de l'hiver2 janvier 2018

    L’hiver est propice aux épidémies. Les huiles essentielles peuvent être un bon moyen pour booster vos défenses immunitaires et agir contre les différentes affections hivernales. Il y a de ce fait quelques indispensables à avoir dans son armoire à pharmacie afin de faire face à cette saison. Nous vous conseillons :

                    La Ravintsara : « antigrippe », se trouve en tête de liste des huiles essentielles immunostimulantes. Et serait une couverture efficace contre le « froid ». Associez là au Tea Tree ; vous agirez contre les états grippaux.

                    Le Niaouli ou le pin sylvestre : « nez bouché », aux premiers signes de la maladie leurs actions antiseptiques et décongestionnantes libéreront efficacement vos voies respiratoires.

                    L’Eucalyptus Radié ou le Laurier Noble : « toux grasse », ces anti-infectieux et expectorants dégageront vos bronches encombrées

                    Pour un air plus « pur » aérez quelques minutes par jour votre habitation. Diffusez quelques minutes des huiles essentielles assainissantes  (Tea tree, citronnier…). Sachez qu’il existe des sprays prêts à l’emploi.

                    Attention : les huiles essentielles ne s’emploient pas à la légère. Elles sont contre indiquées chez les personnes asthmatiques et il existe quelques restrictions chez les enfants. Pour cela la pharmacie pourra répondre à vos questions et vous aider à les utiliser à bon escient afin de vous accompagner au long de cette saison.

  • La gastroentérite2 janvier 2018

    Qu’est-ce que c’est ?

    La gastroentérite est inflammation de l’estomac et de l’intestin qui apparait brutalement et dure quelques jours. Elle touche des milliers de personnes en France chaque année.

    Les symptômes

    La gastroentérite se traduit le plus souvent par une diarrhée aigüe, très liquide.

    Elle associe nausées, vomissements et crampes abdominales.

    Elle se traduit également par une perte d’appétit, une légère fièvre et un mal de tête.

    La diarrhée peut entrainer une déshydratation.

    Les modes de transmission

    La gastroentérite est en général d’origine infectieuse. En France, les gastroentérites aigues hivernales rencontrées chez les nourrissons sont principalement d’origine virale.

    Les virus et les bactéries se transmettent soit par contact direct, de personne à personne. Soit de manière indirecte par l’intermédiaire des aliments ou de l’eau contaminée (intoxication alimentaire, diarrhée du voyageur ou « turista »)

     Prévenir les gastroentérites

    La meilleure prévention réside dans des mesures hygiène : éviter tout contact avec une personne qui a une gastroentérite, laver ses mains régulièrement à l’eau et au savon, rincer à l’eau du robinet les fruits et les légumes consommés frais.

    Il convient également de bien cuire les aliments, surtout la viande rouge, la volaille et les œufs.

    En voyage dans un pays ou les conditions sanitaires sont précaires, il est recommandé de boire seulement l’eau en bouteille ou bouillie.

    Le traitement

    Le rétablissement est également spontané, sans traitement particulier. Il nécessite de se reposer au lit, de boire beaucoup, même sans sensation de soif (évitant le lait, café, thé, alcool), de réintroduire graduellement, une fois les nausées disparues, une alimentation solide, mais légère (et ne comportant pas de produit laitiers et de fibres)

    Un médicament contre les vomissements peut être utile, ainsi que les médicaments anti-diarrhéiques et ceux qui ralentissent le transit intestinal (surtout indiqués chez les adultes).

    Les antibiotiques ne sont utiles que dans les cas de gastroentérites d’origines bactériennes.

    En cas de déshydratation, une solution de réhydratation orale apportant des sels minéraux et des glucides est prescrite.

    Une consultation est nécessaire chez les personnes à risque de déshydrations (jeune enfant, femme enceinte, personne âgée), en cas de présence de sang dans les selles…