PHARMACIE DU GARROS

Pharmacie de garde

Pour trouver la Pharmacie de garde la plus proche de chez vous,

COMPOSEZ LE 32.37 (Service Résogarde)

0.35€/min - 7j/24h

N° de téléphone utiles

  • 15

    SAMU

  • 17

    Police

  • 18

    Pompiers

  • 112

    Urgences

  • 115

    SAMU

  • 119

    Enfance
    en danger

Actualités

Retrouvez ici toutes les actualités de la PHARMACIE DU GARROS.

  • La santé en vacances25 juillet 2018

    Le meilleur moyen de passer de bonnes vacances est de les préparer avec soin.

    Quel que soit votre destination, en France ou à l’étranger, il est nécessaire de vous constituer une trousse de pharmacie. Demander conseil ou un entretien pharmaceutique à votre pharmacien.

    N’oubliez pas votre traitement habituel en quantité suffisante, et emportez votre dernière ordonnance avec le nom  des molécules (DCI) car le nom de marque peut varier d’un pays à l’autre;

    Vérifiez vos vaccinations;

    Constituez une pharmacie de base adaptée à votre destination: demandez conseil à votre pharmacien;

    Comme antalgique (douleur) ou antipyrétique (fièvre), le paracétamol résiste mieux à la chaleur que l’aspirine ou l’ibuprofène;

    Privilégiez les petits conditionnements et les formes uni doses de meilleure conservation;

    Eviter les transports et les expositions solaires aux heures chaudes ; Choisissez une protection solaire adaptée à votre peau ainsi que votre destination.

     Hydratez-vous régulièrement;

    N’oubliez pas votre protection solaire;

    Pour éviter les piqûres de moustiques, pensez aux répulsifs cutanés, aux repellents pour vêtements et aux  moustiquaires.

    Le soir, portez des vêtements amples, couvrants et clairs, chevilles bien protégées. Si vous transpirez, si l’air est moite, renouvelez plus souvent  l’application des répulsifs;

    Promeneurs et randonneurs, attention aux piqûres de  tiques : une inspection corporelle au retour  de chaque promenade est nécessaire ; Possibilité d’utiliser un répulsif pour tiques.

    Dans les pays étrangers, méfiez-vous des contrefaçons de médicaments ou de produits insuffisamment efficaces;

    Pour un départ à l’étranger, faire une consultation médicale pour la vaccination, la prévention du paludisme et la prescription de disposifs de contention.

    Pour éviter la diarrhée du voyageur (turista), buvez de l’eau ou des boissons en bouteille; si ce n’est pas possible, emportez un produit décontaminant vendu en pharmacie .Préférez les aliments bien cuits et fuyez les crudités, les fruits non pelés et mal lavés, les jus de fruits, les glaces et les pâtisseries artisanales.

     

  • Les moustiques25 juillet 2018

    MOUSTIQUES

    Sous les tropiques les moustiques peuvent transmettre des maladies comme le chikungunya, la dengue ou le paludisme. Demandez conseil à votre pharmacie, afin de protéger votre peau.

    Je me protège des piques de moustiques.

    J’utilise un répulsif.

    Ils s’appliquent sur les parties découvertes, sur une peau saine, en évitant les yeux et les muqueuses. Certains peuvent être utilisés dès l’âge de 12 mois mais les formules plus concentrées sont en général utilisables à partir de 30 mois.

    La forme spray ne doit pas être vaporisée directement sur le visage mais d’abord dans la main, ce qui permet ensuite une application plus précise sur le visage. Pour les femmes enceintes ces produits sont utilisés aux doses les plus basses

    Notons que ces produits perdent leurs propriétés après une baignade.

    J’utilise aussi des insecticides à l’intérieur de l’habitation.

    Les moustiques piquent essentiellement en fin de journée et la nuit. Pour les éloigner on peut utiliser un diffuseur électrique, des bracelets répulsifs ; pour les nourrissons des patchs à coller sur le lit.  

    Je porte des vêtements couvrants et amples et je les imprègne l’insecticide pour tissus.   

    Je préviens le paludisme.

     

    Enfin, dans les zones hors métropole où sévit le paludisme, le voyageur doit se munir de l’arsenal nécessaire pour éviter les piqûres même si il bénéficie d‘une prophylaxie. Des répulsifs pour la peau sont conseillés ainsi que des produits d’imprégnation pour les vêtements, les moustiques pouvant piquer à travers ces derniers.

     

    Après une piqûre.

    Je désinfecte une à deux fois par jour.

    Je calme ma démangeaison à l’aide d’une crème antihistaminique adaptée à l’intensité de la piqure.

    En cas de fièvre brutale, je consulte un médecin ; pensez au chikungunya, la dengue ou le paludisme.